Déc 2 2009

[Test XBOX 360 – PS3] Call of Duty : Modern Warfare 2

Editeur: Activision
Développeur : Infinity Ward
Le site web : http://www.modernwarfare2.com
Réservé à la vente aux 18+

CODMF2

Nous commençons à être habitué à l’alternance entre les équipes d‘Infinity Ward et de Treyarch sur la licence COD.
Pour cette édition 2009 vous aurez le droit à la suite de COD MW. D’ailleurs puisque l’univers est différent pourquoi ne pas avoir fait une licence vraiment à part pour ce spin off de la série d’Activision? Messieurs du market à vos brainstorming :-).

Ce nouvel opus pourra-t-il faire encore mieux que les deux précédents? La réponse est au bout du fusil ->

On prend les mêmes et on recommence
Pour ce sixième opus nous quittons de nouveau la seconde guerre mondiale pour un conflit qui aura lieu dans un futur proche. Malheureusement nous restons sur un affrontement américano-russe. Vu le développement actuel de la Chine, la présence de cette dernière pouvait apporter un peu de renouveau au genre.

En dehors de ce détail, le scénario nous fait voyager aux quatre coins du globe puisque vous prendrez le contrôle de soldats provenant de différents corps militaires ou agences gouvernementales américaines n’ayant pas les mêmes directives. Vis à vis de ce choix, je suis partagé car on s’attache moins aux personnages mais d’un autre côté ça renforce le fait qu’un soldat n’est qu’une goutte d’eau en cas de tensions.

MW2_screen_13-1255112410

Elle pas belle ma grenade?
Magnifique même. La réalisation d’IW est vraiment de haut vol et ce quelque soit la mission. Textures, effets, fluidité jamais en défaut, animations, musique (merci Hans Zimmer) tout est là pour une immersion totale. Néanmoins on peut remarquer que la liberté d’action est limitée et que les environnement sont souvent étriqués.

Bullet time
Pour le gameplay c’est un FPS classique, les habitués ne seront pas dépaysés. Vous pourrez toujours porter uniquement deux armes et ces dernières répondent au doigt (la gâchette) et à l’œil (votre viseur) grâce à une excellente maniabilité et ce quelque soit la version du jeu.

Le petit plus au niveau du gameplay se situera au niveau des phases d’interventions où vous devrez poser une charge sur un mur ou une porte et tuer un maximum de soldat lors d’un ralenti qui peut s’assimiler à un effet de surprise pour les adversaires.

Un conflit trop court
A peine le temps de profiter du paysage (5h-6h en normal) qu’on arrive déjà au terminus d’une aventure palpitante. C’est le genre de jeu qui va de nouveau relancer le débat entre la durée de vie et la qualité d’un titre. Personnellement je préfère un très bon jeu avec 10h de plaisir que 20h d’un jeu moyen. De plus dans le cas présent le corps du jeu se trouve dans le multi avec en prime l’ajout d’un nouveau mode consacré aux missions spéciales.

Ce mode vous permet en duo ou solo (un vrai défi dans ce cas) de réaliser des petites missions dont le cadre ne provient pas forcément d’un environnement de la campagne.
Le but final étant de remplir l’objectif dans un minimum de temps afin de gagner des étoiles qui débloqueront les missions suivantes.

Le reste du multi est classique mais on devient rapidement accro malgré tout ;-).

MW2_screen_16-1255734153

Le verdict 8/10
Les Plus

  • La variété des missions
  • Les musiques de Hans Zimmer
  • Les missions spéciales
  • Le multi
  • La réalisation

Les Moins

  • Une campagne trop courte
  • Une fin de scénario peu original
  • Pas de femme soldat, un comble!!!
  • Le multi hébergé par Infinity Ward


COD MW 2
, vous l’aurez compris, un must have de cette fin d’année pour tous les fans du genre.


4 commentaires sur “[Test XBOX 360 – PS3] Call of Duty : Modern Warfare 2”

  1. tieutieu dit :

    “D’ailleurs puisque l’univers est différent pourquoi ne pas avoir fait une licence vraiment à part pour ce spin off de la série d’Activision? Messieurs du market à vos brainstorming :-).”

    Parce que “call of duty”, ça fait vendre/

    Pas un mot sur la mission “no russian” ?

  2. KrS dit :

    La qualité du titre fait vendre de toute façon.
    Pas un mot car on laisse le choix au joueur et la fin de la mission satisfera tout les réfractaires.

  3. tieutieu dit :

    la “qualité” est là peut etre, mais ça ne suffit pas pour faire un carton.
    Les acheteurs de jeux videos ne sont pas forcement joueurs. C’est donc evident que l’editeur ne rpendra pas le risque d’enlever un titre connu et reconnu “call of duty”…

    En gros si le jeu est bien, il se vendra bien et si le jeu utilise une licence connue, il se vendra encore mieux : logique.
    Regarde EA, ils font même pire, ils sorte des jeux radicalement differents pour les NFS (tunning, simu, ou même online maintenant) mais toujours avec le titre need for speed.. Et tant pis si les jeux deviennent concurents (pour le shift et le online), maman n’a qu’à bien regarder la liste son jeremy et ne pas se tromper :)

  4. tieutieu dit :

    Quant à la mission “no russian”, ok y’a un message, mais c’est comme s’il n’existait pas..
    Le genre de chose qu’on zapp sans lire pour pouvoir jouer.
    Il n’y a pas, à ma connaissance, de précedent de ce genre dans un jeux video (écraser des pietons dans gta, c’est du pipi de chat à coté), je pense donc qu’on devrait un tout petit peu plus communiquer sur cette mission, sans la spoiler bien sur.
    Personnellement, j’ecoute à peine/pas la présentation de la mission, alors quelle sursprise ça a été poour moi ce “no russian”
    ^^

Laisser un commentaire