Déc 22 2008

Halo Wars : premières impressions

Nous avons été conviés pour tester en avant première le premier spin of de la licence “Halo” à savoir “Halo Wars” dont le développement a été confié à Ensemble Studios responsable entre autre de la série des Age of Empire sur PC. Le premier RTS de Micorsoft sur la 360 va-t-il enfin donner envie aux pcistes de lacher leur souris? Voici quelques éléments de réponse dans la suite.
Halo Wars

Retour vers le passé

En effet le scénario va s’éloigner des aventures de notre Master Chief préféré pour se concentrer sur les événements qui se déroulèrent 20 ans avant le premier Halo. Pour la narration de l’histoire les développeurs ont eu la bonne idée de réaliser 20 mn de cinématique de toute beauté qui ne sont pas sans rappeler celles issues des studios de Blizzard.

Deux camps et une campagne

Halo Wars se compose d’une campagne de 15 missions uniquement disponibles pour l’UNSC. Les développeurs ayant préférer mettre l’accent sur les humains plutôt que faire deux campagnes car d’un point de vue scénaristique vis à vis des autres opus de la licence les covenants ne doivent pas gagner. Mais bon en même temps quand on regarde un Warcraft on peut gagner avec les deux camps sans problème scénaristique, il suffisait simplement de ne pas lier les événements avec ceux de la trilogie FPS. Bref c’est un peu la grosse déception de la découverte de ce jeu.

Cependant les convenants sont jouables dans les modes multi (jusqu’à 6) et escarmouche. Sachez également qu’il est possible de faire l’ensemble de la campagne en coop mais les modes multi n’étant pas actifs dans cette version nous n’avons pas pu tester ce mode.

Un peu de stratégie dans ce monde de brutes

N’y allons pas par quatre chemins l’originalité n’est pas la force de ce RTS très classique. Ensemble Studios a davantage travaillé sur le background ainsi que sur l’aspect stratégique du jeu. Ainsi vous ne pourrez pas lancer des vagues de plusieurs centaines d’unités à l’assaut du camps opposé. En effet votre QG de départ dispose d’un certain nombre d’emplacements alloués  à la construction de vos infrastructures. Une fois ce nombre attend votre seule chance d’obtenir davantage d’emplacement sera de prendre possession d’autres QG reparti sur la carte avant le ou les camps ennemis.  Le jeu est donc orienté sur la conquête de territoire plus que sur la loi du plus grand nombre .

Qui dit infrastructures limitées en nombre dit également unités limitées, donc il vous faudra bien choisir ces dernières en fonction des unités ennemis.

Concernant les unités nous avons pris connaissance des éléments suivant :

  • des héros : 3 par camps
  • une attaque spéciale par type d’unité. Par exemple pour l’infanterie de l’UNSC un lancé de grenades
  • un système d’expérience pour activer de nouvelles capacités
  • la possibilité d’avoir des Spartans
  • des factions humaines rebelles joueront un rôle dans l’histoire mais elles ne seront pas jouables

Le studio a cherché à différencier, dans la manière de jouer les convenants et les humains. Par exemple les bâtiments covenants seront moins solides que leurs homologues de l’UNSC mais en contre partie ils pourront obtenir un bouclier. Bref derrière chaque faiblesse il y a une compensation.

Elle est pas belle ma gueule de Spartan

La version testée a beau dater d’un mois les graphisme sont déjà au top même si on peut reprocher un zoom pas aussi performant que chez les cousins pcistes.

Mais rassurez vous pour le reste c’est du tout bon au niveau des environnements : textures, jeu de lumière, unités assez détaillées, etc… et surtout aucun ralentissements ;-)

Et la jouabilité alors!!!!

Aucun soucis la souris va pouvoir rester au placard cette fois. On sent toute l’expérience d’Ensemble Studios à ce niveau là et les raccourcis sont très bien choisi. Par exemple pour sélectionner vos troupes vous avez plusieurs solutions :

  1. faire appel à toutes les unités de la carte via une gachette
  2. faire appel uniquement à celles présentes à l’écran
  3. prendre celles présentes dans le cercle généré en maintenant la touche A

Au niveau de la maniabilité il ne manque que la gestion de  la mini carte pour que tout soit parfait mais je doute qu’ils puissent mettre en place ce système.

Verdict

Cet Halo Wars est pour moi une bouffée d’air frais dans le monde des RTS console cependant autant le dire tout de suite il n’a pas l’ambition de marcher sur les pieds des cadors du genre du PC, il manque de profondeur pour cela.  Le gros point noir du jeu restant à mon avis l’impossibilité de jouer les convenant en campagne.

Pour finir le jeu sera disponible uniquement sur Xbox 360 le 27 février prochain et une démo devrait être mise à disposition sur le market place fin janvier début du mois suivant.

Halo Wars


Laisser un commentaire