Août 30 2013

Guild Wars 2 : un an !

Sheldz :: Actualité, Online, PC

Il y a approximativement un an, Guild Wars 2 arrivait après plusieurs années d’attente. Le 28 août exactement, pour ceux ayant bénéficié de l’accès anticipé grâce au pré-achat du jeu. (Le 28 août 2012, date à laquelle ma carte graphique a décidé que finalement non, elle ne ferait tourner Guild Wars 2 que si elle était d’humeur. Problème résolu depuis.) Ces mêmes personnes qui avaient pu quelques semaines avant découvrir le jeu grâce à 3 week-ends bêta. Alors le cap des un an atteint, c’est aussi le bon moment de faire un petit point. Y jouant de façon casual malgré mes +1400h de jeu, c’est le moment de revenir sur quelques points, puisque je ne compte toujours pas arrêter.

Guild Wars 2, c’est quand même le MMO qui m’a fait arrêter World of Warcraft après quelques années de bons et loyaux services, alors c’est quand même du sérieux.

Pour fêter cet anniversaire, ArenaNet a eu la bonne commune idée de sortir…une infographie ! (Facile hein.) A la manière de Diablo III, on y retrouve diverses statistiques plus ou moins intéressantes sur les 9 premiers mois d’exploitation du jeu (forcément, une infographie à jour, c’est rare). Je vous épargne donc exceptionnellement cette infographie, puisqu’on y apprend que les joueurs ont ressuscité d’autres joueurs 471 583 637 fois. Ce qui est comparé à un an d’intervention de la part des urgentistes aux USA et en Angleterre…Ok.

gw200

La passion des chiffres prenant le dessus, c’est une infographie réalisée par un fan sur le forum de GAF que je vous propose, axée sur le contenu produit pendant cette première année :

gw2yearone

 

Pas d’abonnement, et un contenu régulièrement mis à jour pour Guild Wars 2. Un bon point qui a du ravir de nombreux joueurs PvE et/ou adorant la course aux points de succès, chaque nouveau contenu (alias l’Histoire Vivante du jeu) étant souvent temporaire mais permettant de réaliser de nombreux haut-faits. De nouveaux donjons et fractales (des donjons en plusieurs étapes rapportant des reliques de fractales, en somme, et nécessitant un stuff spécifique à haut-niveau pour contrer l’agonie) ont également fait leur apparition, permettant aux joueurs préférant se battre contre un environnement programmé de s’enrichir et de s’offrir de belles armures.

Des instances (PvE), des missions de guildes (PvE), des jumping-puzzles (PvE), une nouvelle zone PvE (non présente dans l’infographie, Karkaland pour les intimes)… mais si on se concentre sur le milieu de l’infographie, on peut remarquer … du PvP ! Le Monde contre Monde et le PvP ont aux aussi droits à quelques petites mises à jour. Des rangs spécifiques au Monde contre Monde peuvent maintenant être acquis, permettant d’avoir accès à des bonus, et à des titres, ces derniers n’étant visibles que par les ennemis. Une mise à jour prochaine doit cependant voir apparaître des nouveaux points de capture, intégrés aux cartes déjà existantes.

gw146

Côté PvP (venons en aux choses sérieuses, enfin!), trois nouvelles maps ont fait leur apparition : Observatoire des Esprits, Temple de la Tempête silencieuse et Marteau Céleste. Trois nouvelles maps, trois nouvelles maps en mode conquête, comme les précédentes. Canon, buff à prendre, combat sous l’eau… chacune a néanmoins ses spécificités pour varier un peu le jeu, mais est-ce suffisant ? Je vous dirais bien oui pour le moment. La prochaine carte si elle est encore orientée conquête devrait faire réfléchir…

La grande nouveauté en PvP fut l’apparition des arènes customisées, permettant à chaque joueur (moyennant des gemmes ou de l’or) de s’offrir son propre serveur PvP configurable à souhait. Associé au nouveau mode spectateur, cela a permis une petite avancée e-sportive, qui a même récemment conduit à la création d’une ligue Guild Wars 2 dans l’ESL.
Côté tournois, les leaderboards permettent désormais à chaque joueur de voir son classement parmi les 1000 premiers Européens ou US, et s’il n’y est pas, un pourcentage indique au-dessus de combien du reste de la population de joueurs il se trouve. Face au problème des matchs opposant pick-up et team organisée, ArenaNet a mis en place un système de solo-queue pour les joueurs “solitaires”. Evidemment, si vos collègues de jeu ont à peu près le même classement que vous, et que le clic d’inscription en tournoi est bien synchronisé, il est grandement possible (méthode testée et approuvée) de vous retrouver avec eux dans ces matchs réservés au solo ^^. (Ou parfois ils peuvent tomber dans l’équipe d’en face…).

Malgré ce petit déploiement e-sport, les matchs PvP officiels ne rassemblent pas des milliers de spectateurs (comprendre + de 5000) sur les flux de stream. Les shoutcasters ont pourtant accès à de nombreux points de vue joueurs et caméras fixes, mais l’engouement ne semble pas encore être là. On me chuchote que les effets des sorts, assez importants, pourraient faire partie des causes, empêchant les personnes sensibles de la rétine.

Côté joueurs, c’est plutôt l’équilibre des classes qui perturbe. A l’abandon comme l’élémentaliste ou over-powered comme les rangers spécialisés esprits, le jeu voit parfois des classes un peu trop mises à l’honneur, et tout à coup très représentées en matchs PvP (pas forcément en tournoi). Mais si, rappelez-vous le début d’été et la folie autour du nécromant ! Bref, nul doute que dans quelques semaines une autre classe prenne un petit up…

gw133

Tout ce joyeux bazar de mises à jour plus ou moins abouties, pour en venir au fait qur Guild Wars 2 mérite d’être au moins testé par les adeptes de MMO. L’absence de trinité heal/tank/dps (même si certains classes sont plus propices à certains rôles) rend le jeu très fun puisque chacun doit miser sur ses propres capacités et savoir anticiper ses actions sans se cantonner à un rôle unique.

Pour avoir parcouru le jeu en très petit comité (2/3 joueurs soudés en provenance de WoW) pendant les premiers mois, puis au sein d’une guilde assez active, il me semble que le jeu en solo est assez viable (sans guilde, sans connaissances directs), la multiplicité des événements et la communauté assez sympathique offrent une bonne atmosphère.

Ce que je retiens (en gros) de cette première année :

  • De géniales rencontres multilingues grâce au mélange des serveurs en PvP et aux cartes “overflows” dupliquées au niveau européen lorsqu’il y a trop de joueur sur un serveur
  • Des armes légendaires qui lancent des licornes ou laissent des arcs-en-ciel sur leur passage
  • Des matchs épiques en PvP (tournois) assez équilibrés (la plupart du temps), qui ne permettent pas de déterminer le vainqueur à 20 secondes de la fin
  • Des événements PvE (world boss) offrant des combats aux côtés d’une centaine de joueurs
  • Le Monde contre Monde qui permet à des centaines de joueurs en provenance de trois serveurs différents de s’affronter pour des prises de forts
  • Des cinématiques et écrans de chargement in game toujours très travaillés
  • Même dans le monde magique de Guild Wars 2, les insultes sont fréquentes, mais pas autant que les bons moments !

gw183

Aller viens ! 

C’est aujourd’hui le début de la PAX East, et de nouvelles annonces devraient être faites de la part d’ArenaNet au sujet du jeu. Surprise(s) !


Un commentaire sur “Guild Wars 2 : un an !”

  1. romain dit :

    Salut,
    Merci pour ces informations. Il existe des divertissements du même type sur la plateforme de jeux mobiles http://m.mobijeux.com/ . Tu devrais y faire un tour un de ces quatre. Les ludiciels qui s’y trouvent te plairont probablement.
    Au revoir

Laisser un commentaire