Mar 25 2015

[TEST PS4] Helldivers

Monsieur_Croquette :: PlayStation 4, Test

helldivers

 

Si comme moi vous faites partie de cette tétra-chiée de joueurs à qui Destiny a laissé un petit gout déplaisant au fond de la gorge à cause de l’éternel gap entre « ce-que-je-vous-dis » et « ce-que mon-jeu-est-au-final », je vous invite à vous tourner vers la Scandinavie. Mis à part les meubles en kit et l’aquavit, la Suède sait également fournir nos consoles par l’intermédiaire du studio ArrowHead et de son nouveau bébé Helldivers

vaisseaumissionhelldivers

Une mécanique qui a fait ses preuves

Avec Helldivers, il semble assez évident que le studio ArrowHead n’a pas voulu réinventer la poudre à vouloir inclure des features incroyables, un background de la mort et autres fantaisies qui, quand elles sont bien faites frôlent le génie, mais quand elles sont faites à moitié frôlent la poubelle. Helldivers a un côté bourrin, un scénario clairement inspiré de Starship Troopers et un design très Destinyien (autant il y a quelques années, il fallait avoir un arc, aujourd’hui c’est l’ère de la cape !!).

Mais ici pas de fioritures inutiles (vous allez comprendre). Helldivers est classiquement un « Twin Stick Shooter » (ou jeu de tir multidirectionnel pour les puristes). Vous contrôlez les déplacements avec votre stick gauche et la visée avec le stick droit. Vous êtes donc prêts à dégommer de l’alien par paquets de douze, sauf que…

bataillehelldivers

Pourquoi tu as une flèche plantée dans le dos ?

Si la mécanique reste efficace et facile à appréhender, la maîtriser demandera un peu plus de patience et d’entrainement. Les premières missions sont relativement simples, la difficulté va très vite monter pour peu que l’on soit tout seul. Non seulement vous êtes clairement en milieu hostile, mais Helldivers est un jeu qui vous met carrément la pression et de manière constante grâce à un gameplay aux oignions : pas de rechargement automatique, munitions limitées, ennemis qui peuvent appeler des renforts, objectifs aux quatre coins de la map…Rien que ça c’est déjà pas mal mais la grande force de Helldivers vient de 2 systèmes bien particuliers.

Le premier système ce sont les stratagèmes. Vous pouvez en choisir 4 par parties et se regroupent dans diverse catégories : offensive, défensives, soutien…+ des stratagèmes que vous aurez de bases comme le largage de munitions, la réanimation (en coop) et d’autres que je vous laisse découvrir par vous-même au risque de spoiler un peu. Là où cela devient assez rigolo, c’est que ces stratagèmes sont utilisables à la manière d’un “Konami Code” avec une séquence réalisée avec la croix directionnelle, et durant cette opération vous ne pouvez faire rien d’autre. Je vous laisse imaginer l’horreur complète quand vous êtes rushés par des hordes sanguinaires et que vous devez vous faire larguer des munitions en urgence. Et tout en parlant de largage, cela me permet de parler de la deuxième caractéristique fondamentale du jeu: le terrrrrrible friendly fire !! Car si vous vous prenez un largage sur la carafe, cela aura le même effet que de se faire plomber l’arrière-train par un coéquipier peu attentif.

Cela rajoute clairement une dose d’angoisse/fun pour peu que l’on joue en coop (ce qui est clairement recommandé), et pour peu que l’on communique bien avec son équipe, vous pouvez faire un malheur dans les rangs adverses

Bref vous l’aurez compris que la mort n’est jamais bien loin pour les Helldivers.

objectifreussihelldivers

Knock Knock ! It’s Freedoooooom !!

Même si le scenario tiens sur un timbre-poste (parfaitement assumé par ArrowHead) avec un coté joliment exagéré en appuyant sur le côté héros/sauveur/pourfendeurs de méchants/serveur de liberté/Oukilestlepetrole de nos petits amis de la Super Terre (oui car dans Helldivers, la Terre est “super»), cela ne veut pas dire que les mécaniques de jeu sont en retrait. Pour progresser, le coop est très vite indispensable car la difficulté se montre relativement punitive pour ceux qui, comme moi, aime bien se la jouer “Lone Wolf”. Grace au Cross Play, vous aurez la possibilité de participer à l’effort de guerre de la manière qui vous plaira: en ligne, en local, avec votre PSP,PS3 ou PS4.

Car, un peu comme dans un Mass Effect 3, il y a ce fameux “Effort de guerre” qui concerne TOUT les joueurs du jeu. Et quand je dis tout, c’est vraiment tout le monde. A chaque planète conquise, vous accumulerez des points de réputation (plus ou moins selon la difficulté de la mission) et cela pour l’ensemble des joueurs. Une fois que la jauge est remplie vous “remportez” la zone. A vous de vous frayer un chemin jusqu’à un des trois mondes ennemis pour balancer du kick-ass sans limite.

Au fur et à mesure des missions, vous aller accumuler de l’XP pour booster vos armes ou vos stratagèmes en dépensant des points de recherches (que vous pouvez également grappiller en ramassant des échantillons sur le champ de bataille)…et puis monter en gallon, ça fait toujours plaisir ! Vous allez également recevoir un bonus pour chaque planète libérée (XP, armes, stratagèmes ou équipement).

Un des principaux point noir du jeu, ne viens pas du jeu en lui-même en fait. Les serveurs sont particulièrement capricieux pour ce qui est des connexions entre joueurs. Combien de fois nous nous sommes retrouvés en ligne avec l’impossibilité de nous connecter entre nous. C’est assez rageant. A l’heure où j’écris ces lignes, un patch a déjà été mis en ligne, mais il ne semble pas avoir réglé le problème. Ça c’est franchement dommage !

navettehelldivers

Démocratie pour tous !

Même si il peut y avoir un coté répétitif des missions (capture the flag, sauvetage, atomisation de base et j’en passe), cela ne reste pas moins répétitif qu’un Mario Kart ou un Bomberman et comme pour ces deux titres, le fun est immédiat et il y a fort à parier que quelques DLC viendrons injecter de la nouveauté un peu plus tard. Bref du fun par palettes entières et en ces temps de disette vidéoludique, c’est vrai que cela fait du bien !

Helldivers est disponible du le PSN au prix de 20,99€ (16,99€ pour les abonnés PS+, mais dépêchez-vous ça ne va pas durer) pour PS Vita, PS4 et PS3

 

Note : 8/10

Point forts

  • Sympa en solo
  • Génial en coop
  • Bien réalisé
  • Les stratagèmes
  • Le coté parodique

Point faibles

  • Impossibilité de passer des écrans de fin de mission
  • Les serveurs sont encore un peu capricieux
  • Vous allez perdre des amis…

Un commentaire sur “[TEST PS4] Helldivers”

  1. Wendy dit :

    Je trouve que Helldivers est à ce jour un des meilleurs jeux PS4. Franchement, j’ai adoré le gameplay, sans oublier le mode multijoueur, qui était vraiment génial. J’ai également apprécié les différentes missions proposées…

Laisser un commentaire