Août 6 2009

[TEST PS3] Red Faction Guerilla

YaKaMoNe :: PlayStation 3, Test

Moi qui me plains régulièrement d’avoir des jeux dont l’univers se renouvelle peu, Red faction arrive un peu comme un OVNI  par rapport aux derniers jeux auxquels j’ai pu jouer. Le résultat est-il convaincant ? Verdict dans la suite !

red-faction-ps3-packshot

L’univers

Red faction se déroule sur la planète mars. Il fonctionne un peu comme un GTA, un univers ouvert qui comprend des quêtes primaires (indispensables pour avancer dans l ‘histoire) ainsi que des quêtes secondaires qui vous permettent d’avoir accès à des objets supplémentaires. Le personnage est vu de l’extérieur comme dans GTA même si l’on ne dispose pas ici du système de “lock” lors des combats. Les déplacements se déroulent dans des voitures plus ou moins excentriques.

Le scénario n’est pas très palpitant : En gros la planète Mars est envahie par une organisation étatique appelée l’EDF (par l’électricité de France hein) qui contrôle la totalité de la planète et terrorise la population. Notre rôle est de délivrer région par région la planète pour stopper entièrement cette invasion et ainsi, libérer la population.

Un truc passionnant sur le papier non ?

Mais en pratique il s’avère que le jeu l’est plutôt !

On va tout casser !!!

Le personnage que l’on incarne, Alec Masson, est mineur. Il possède un genre de hache marteau piqueur qui lui permet de tout casser. Quand je dis tout, c’est vraiment tout. Et l’on s’en rend compte rapidement puisqu’une partie des missions qui sont rapidement confiées concernent purement et simplement la démolition des installations de l’EDF. Ici réside un des aspects purement jouissif du jeu. Faire le ménage dans un premier temps avec des explosifs, puis finir la structure avec sa hache.

Pour peu qu’on ait réussi à identifier correctement les mur porteurs de la structure, on arrive à tout détruire en très peu de temps :)

Il va de soi que le jeu ne peut se résumer à la destruction de structures (quoi que…). De nombreuses missions sont proposées, de l’escorte, à la défense de points, au vol de robots géants et j’en passe. De quoi plaire au plus grand nombre. Si l’on rajoute les missions secondaires du type, détruire entièrement ce bâtiment en moins de deux minutes (croyez moi c’est très fun !) on arrive à un jeu assez complet, et qui pourra plaire au plus grand nombre.

Le contrôle des zones

Le jeu comporte deux grands “baromètres” qu’il faut toujours surveiller pour comprendre sa progression dans les zones.

D’une part le moral de la population, qui augmente et diminue en fonction de la réussite de vos actions. Plus le moral est haut, plus la population sera encline à vous aider et plus vous gagnerez d’objets lors de la destruction.

D’autre part la barre de contrôle de l’EDF. Elle indique tout simplement le degré de contrôle de l’EDF sur la zone. Celle-ci diminue au fur et à mesure de la réussite de vos actions.

Certaines missions paraitront donc trop difficiles dans un premier temps (contrôle de l’EDF trop important sans aide de la population), mais celles-ci se verront facilitées au fur et à mesure de votre progression dans la zone.

Conclusion ?

Red faction était une licence à laquelle je n’avais jamais joué. Je n’avais donc aucun apriori sur celle-ci, que ce soit positivement ou négativement. Je me suis rapidement pris au jeu. Entre la diversité des missions, l’excitation apportée par la destruction de l’environnement, la possibilité d’améliorer ses équipements, de se balader sur Mars et surtout d’être dans un environnement qui diffère vraiment de bon nombre des licences actuelles, Red Faction est un très bon jeu, sur lequel je passe (toujours) de très bons moments. Si vous recherchez un jeu d’aventure bourrin, c’est le jeu qu’il vous faut, je vous le conseille vivement. Certes quelques défauts subsistent mais comme on dit, “qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse”.


2 commentaires sur “[TEST PS3] Red Faction Guerilla”

  1. Jujumemess dit :

    Merci pour ce test ! :)

    J’avais bien aimé Red Faction sur PS2, depuis je n’ai pas touché à la franchise…

  2. Constantin dit :

    Très bon test, seulement pas les moyens de me payer ce jeu =/

Laisser un commentaire