Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/19/d191591571/htdocs/blog/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Blogamer.fr » Premier essai des mini-drones de Parrot
Juin 6 2014

Premier essai des mini-drones de Parrot

Cette semaine, j’ai pu découvrir et tester les deux dernières création de la branche drone de Parrot à savoir le Jumping Sumo et le Rolling Spider.

Parrot Minidrones

Après avoir lancé, avec succès, la série des AR. Drones, la marque française poursuit le développement de sa gamme avec cette fois deux mini-drones qui seront davantage dédiés au jeu d’intérieur.

PARROT ROLLING SPIDER BLEU OUVERT STICKER

Le Rolling Spider est un mini AR. Drone ultraléger de seulement 55 grammes. Il dispose à la différence de son grand frère, d’une barre avec deux grandes roues qui s’attache sur le dessus de l’appareil afin de rouler sur les murs ou le plafond. Cela permet également de créer une sorte de bulle de protection autours de l’engin si vous avez peur de le crasher. Néanmoins pas d’inquiétude à ce sujet car lors de la présentation il a été victime de nombreux crashs et en dehors du fait de perdre ses hélices (repositionnables facilement) il était intact.

Vous devrez vous connecter en bluetooth au Rolling Spider pour le piloter via l’application FreeFlight.

Il faut que quelques minutes pour prendre en main l’appareil et commencer à prendre du plaisir à le piloter.
Deux petits bémols à mon sens, une batterie un peu trop faible (seulement 7 minutes d’autonomie) et l’impossibilité d’utiliser la caméra pour le pilotage sur écran (uniquement pour faire des captures VGA). En revanche le prix est vraiment réduit puisque l’araignée sera vendue à 99€.

PARROT JUMPING SUMO WHITE OUVERT

Si le vol n’est pas votre tasse de thé et que vous voulez également bénéficier de la caméra pour diriger votre drone via le wifi, il faudra vous tourner vers le second appareil de la marque à savoir le Jumping Sumo. Ce dernier, comme son nom l’indique, est plus imposant que le Rolling Spider et spécialisé dans le saut d’obstacles (jusqu’à 80cm en hauteur ou longueur). Vous pourrez modifier l’écartement des roues pour améliorer la tenue de route du véhicule.

En plus de certaines actions disponibles par défaut (le mode toupie par exemple), il sera également possible d’en programmer d’autres via l’application FreeFlight. Malheureusement cette fonctionnalité n’était pas encore disponible au moment de la présentation.

La caméra intégrée est vraiment pratique pour se diriger lorsque son engin n’est plus visible. En revanche la transmission n’était pas toujours très fluide. Il faudra également travailler sa dextérité pour bien gérer la réception des sauts sous peine de d’échouer encore et encore.

Niveau batterie c’est également un peu mieux que pour l’araignée puisque vous pourrez rouler pendant une grosse quinzaine de minutes.

Il faudra compter 159€ pour ce modèle.

Abordables, complémentaires et personnalisables (stickers, hélices), ces mini-drones devraient être parmi les best-sellers du prochain noël.

Ils seront tous les deux disponibles au mois de juillet en même temps que la V3 de l’application FreeFlight.


2 commentaires sur “Premier essai des mini-drones de Parrot”

  1. Lilly dit :

    Hello. Je trouve ton post très intéressant et ça m’intéresse de découvrir ces minis-drones. À très vite j’espère !

  2. Inna-geneva dit :

    Waaaaaaaw super les mini drones !!!

Laisser un commentaire