Août 6 2013

[Test Xbla – PSN – Steam] Brothers – A Tale of Two Sons

brothers-atots

C’est le grand retour de Starbreeze, vous savez les responsables de l’excellente saga dédiée à Riddick, notre nyctalope préféré.

Par contre si vous vous attendiez à du sexe et de la violence, vous risquez d’être terriblement déçu. En effet pour leur nouvelle production ils prennent un virage à 180° en direction de la poésie et du dépaysement avec Brothers : a tale of two sons (Batots pour les intimes ou les feignants à vous de voir :)).

Le jeu sera disponible le 07/08 dans le cadre du Summer of arcade de la Xbox pour 1200MSP et sur Steam pour 14€. En revanche il faudra vous armer de patience si vous avez une PS3 car il ne sortira qu’en septembre sur le Store de Playstation.

Batots : Histoire d’un aller et retour chez Fable

L’histoire de Batots est plutôt simple, vous devez aider deux frères à trouver l’arbre de vie afin de sauver leur père qui est mourant.

Sachant que leur mère s’est récemment noyée (ok ils n’ont pas de chance), ils sont prêts à affronter tous les dangers pour éviter de perdre également leur père.

Vous vous dites, deux personnages donc coopération avec un autre joueur. Et bien non, c’est justement là que se situe toute l’originalité du jeu. Vous devrez faire coopérer et diriger vos personnages simultanément avec une seule manette.

Pour faire simple avec :

  • le stick gauche + la gâchette gauche, vous dirigerez le plus âgé qui est spécialisé dans les épreuves de force option natation
  • le stick droit + la gâchette droite, vous dirigerez le jeune blondinet espiègle qui se faufilera à travers certaines grilles pour débloquer son frère

Une idée simple mais qui apporte un peu de fraîcheur dans le monde du gameplay. En revanche, il vous faudra quelques minutes pour vous habituer et ne pas vous mélanger les sticks.

Au cours de votre périple, vous serez amené à résoudre quelques puzzles assez simples ou affronter des boss. Mais au final ce n’est pas, à mon sens, le cœur du jeu. Il faut plutôt prendre le temps d’observer le décor (des bancs sont là pour ça), interagir avec les éléments ou les autres personnages avec les deux frères pour découvrir d’autres petites choses disséminées à travers le jeu.

Ce voyage initiatique et surtout poétique vous occupera le temps d’un film version longue de Peter Jackson (au minimum 4h surtout si vous prenez votre temps).

J’en vois déjà certains râler car 4h de jeu pour 14€ ce n’est pas beaucoup. Mais n’est-il pas préférable de n’avoir “que” 4h où l’on ne s’ennuie pas que 60h à refaire sans arrêt les mêmes actions ?

brothers a tale of two sons

Simplement beau

L’aventure de nos jeunes héros est découpée en 9 chapitres inspirés de la culture nordique (pour rappel, le studio est suédois).

Globalement la réalisation est simple mais propre. Il n’est pas sans rappeler un certain Fable par exemple. On pourra juste lui reprocher les ombres pixélisées mais également des animations qui donnent une impression de flottement dans les déplacements mais rien de très grave.

En revanche, j’ai été obligé de recommencé le second chapitre car une action ne se déclenchait pas.

La musique est discrète mais parfaitement intégrée aux moments importants de la narration.

Le verdict 7/10
Les Plus

  • Le gameplay
  • L’histoire
  • Les pauses sur les bancs
  • Les musiques

Les Moins

  • Réalisation moyenne mais propre
  • Animation un peu “flottante”

En me lançant dans cette quête, je ne n’avais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été très agréablement surpris. Une fois commencé, il est difficile de lâcher sa manette avant la fin.
Si vous aimez les jeux comme Limbo, Journey ou Braid, vous pouvez y aller les yeux fermés.


Un commentaire sur “[Test Xbla – PSN – Steam] Brothers – A Tale of Two Sons”

  1. […] Brothers: a Tale of Two Sons (4.94€ au lieu de 14.99€), la petite perle de 2013 dont vous pourrez retrouver le test ici […]

Laisser un commentaire