Avr 25 2011

TEST : Philips SHL5002

YaKaMoNe :: Test

Philips s’est fendu d’une vidéo de promotion pour son casque audio EarGear SLH 5800, à regarder sur le net : Une jolie blonde (l’actrice ukrainienne Victoria Koblenko), seule dans un hôtel, le teste in vivo, puis donne son avis, après l’avoir porté toute la journée.
Apparemment conquise par le confort et l’intimité qu’il lui procure, elle conclut son analyse en jugeant le cuir super doux, le design tip top, le câble plat vraiment cool et la mousse des écouteurs – qui s’adapte aux oreilles – comme si le casque avait été créé rien que pour elle… Ça a l’air bien…
Sauf qu’elle ne parle jamais du son.

Alors, à défaut de tester un casque à mousse mémorielle, qui s’adapte à mes oreilles sensibles… Voyons ce que l’entrée de gamme du EarGear, le SLH 5002, a dans les coussinets.
Passons rapidement sur le design pas trop top, les couleurs moches (gris et vert d’eau), le plastique et l’aspect au rabais, pour s’intéresser à l’essentiel… le son.

La palette musicale large de Deezer permet de passer d’un genre à l’autre en 2 clics et mettre à l’épreuve les “basses puissantes et le son exceptionnel” du EarGear de Philips (c’est marqué sur la boite d’emballage). Et la, c’est une bonne surprise : les basses sont optimisées sans casser les oreilles, ni filer un mal de crâne rédhibitoire, le mélange des pistes est bien balancé et permet à chaque instrument de se détacher proprement (electro, rock, folk et jazz rock). Par contre, pour une musique plus subtile, les basses parasitent la finesse nécessaire à l’écoute : les voix passent à l’arrière plan et sonnent quelque peu nasillardes, les instruments à haute tessiture tombent à plat (jazz, classique)… L’exemple frappant : le Dies Irae du Requiem de Mozart, noyé sous les timbales ! Et la, c’est le drame !

D’un point de vue pure utilisation, l’ergonomie est à revoir : le réglage de chaque écouteur, pour s’adapter au crane, est un peu laborieux et surtout, pas la peine de chercher à courir avec… il glisse au moindre frottement sur la tête ! Et à titre personnel, le SLH 5000 noir et rouge ou le SLH 5003 blanc et noir sont plus jolis… Pour conclure, imaginons que le son soit le même entre le SLH 5800 et le SLH 5002, vaut mieux ajouter 40 euros et se payer le premier... Au moins, la portabilité et le confort seront à la hauteur de l’investissement : C’est Victoria qui le dit !

Test réalisé par (l’excellent) @bibiouane


Un commentaire sur “TEST : Philips SHL5002”

  1. jeremy V dit :

    Je prefere garder mes ecouteurs de MP3 ^^

Laisser un commentaire