Nov 5 2008

Micromania Game Show 2008 : le Bilan

KrS :: Actualité

Le Micromania Game Show ayant refermé ses portes hier soir, il est donc l’heure de passer au bilan de cette nouvelle édition de l’un, si ce n’est le plus important, des salons de jeux vidéo en France.

 


Une expérience qui paie

Depuis le temps que Micromania organise le salon, ils ont eu le temps de peaufiner une organisation aux petits oignons.

Les stands des différents éditeurs sont bien répartis et marqués même si on peut reprocher que certains soient trop proches les uns des autres. De ce fait l’affluence sur certains comme Guitar Hero World Tour engendre quelques bousculades le temps des concerts.

 

On remarque également l’importance du salon avec la présence de grands noms du jeux vidéo comme Atsushi Inaba le producteur d’Okami qui est venu présenter en avant première son dernier rejeton “MadWorld” pour Wii.

 

Les jeux

 

Wii : au secours

Le spectre du manque de vrais jeux, phénomène présent depuis la N64, planait au dessus du stand de Nintendo car hormis un matraquage sur le très moyen Wii Music il n’y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. En effet si on retire tous les “jeux” casual gamers ou à destination des très jeunes on se rend compte que la Wii n’est qu’une console tendance grâce à une bonne communication marketing.

 

Merci UbiSoft de soutenir la console en sortant un délirant troisième opus des Lapins crétins et un Shaun Palmer’s Pro Snowboarder qui utilise le Wii fit.

 

Xbox 360 et PS3 : dans la continuité

Microsoft avait pour fer de lance Gears of War 2 ainsi que Lips son Sing Star maison tandis que Sony misait sur Resistance 2 et Little Big Planet. Et pour le reste on a majoritairement des versions multi donc difficile à départager même si personnellement j’ai l’impression que les graphisme sont moins aliasés sur Xbox 360.

 

Sur les autres stands :

On a aimé :

  • Left 4 Dead (Xbox 360 et PC), jeu multi de survie chez les zombie.
  • Call of Duty : World at War (Multi), nouveau volet de la licence qui permet de retourner sur les champs de bataille de la seconde guerre mondiale. Un multi encore plus intense et une partie solo à découvrir plus amplement pour se faire une idée.
  • GH World Tour (Multi), l’apport des autres instruments et du micro est un réel plus mais qui ne sera pas destiné à toutes les bourses vu le prix du pack.
  • Gears Of War 2 (Xbox 360) : le must de cette fin d’année sur Xbox 360.
  • Little Big Planet (PS3) toujours aussi fun et prenant, vivement vendredi prochain :-).
  • The Last Remnant (Xbox 360 puis PS3 en 2009), une nouvelle licence dans le monde des RPGs Square Enix. On resent malgré tout la patte d’un FF 12 mais avec un nouveau système de combat basé sur la gestion d’unités via le classique tour par tour mais également par des QTE.
  • Naruto Ultimate Ninja Storm (PS3), très bon jeu de combat avec une grande dose d’immersion dans l’univers du manga du même nom.
  • Tomb Raider Underworld : enfin le tant attendu renouveau de la série, mais au programme toujours de la chasse aux animaux. C’est la WWF qui va pas être contente ;-).

 

On attend de voir :

  • Mirror’s Edge (Xbox 360 et PS3), jouer les yamakasi c’est sympa mais ça risque de vite être répétitif sur la longueur.
  • Prince of persia (Multi), le concept est original, c’est beau mais la magie n’opère pas encore.
  • Damnation (Multi), jeu d’action de THQ dans un univers matiné de western moderne qui pourrait devenir la bonne surprise de cette fin d’année.
  • Resistance 2 en multi (PS3), un mode de jeu bien moins prenant qu’un GOW 2 reste à voir la partie solo.

 

On est déçu :

  • Wii Music (Wii), à force de faire du casual game Nintendo en oublie de mettre des objectifs. Du coups on se retrouve devant un jeu one shot, on joue une fois et ensuite on le laisse prendre la poussière.
  • Naruto : The Broken Bond (Xbox 360), version molle du jeu PS3, dommage…

 

Les babes

Elles sont belles et pour certaines pas uniquement là pour faire potiches et c’est agréable de voir qu’il y avait de véritables passionnés présentes pour défendre le jeu et pas seulement sourire bêtement.

 

Par contre rayon icône la belle Lara Croft nous a dévoilée ses charmes à travers une séance de dédicace.

 

Les concours

Le MGS c’est également l’occasion d’affronter les autres gamers sur les PES et autres FIFA mais également sur l’excellent dernier Naruto sur PS3 ou les musicaux GH World Tour et Rock Band.

 

Conclusion

Une bonne cuvée qui manquait de véritables exclusivités mais qui confirme mon avis sur la coquille vide appelée Wii qui à part les licences Nintendo, les jeux UbiSoft ainsi que les rares Madworld et No More Heroes.

 


Laisser un commentaire