Mar 29 2018

L’essor de l’E-sport

YaKaMoNe :: Esport

Blizzard Entertainment, développeur des déjà légendaires Overwatch, Hearthstone et Starcraft a ouvert en 2015, la Blizzard Arena à Santa Ana en Californie. Il y a quelques jours à peine, c’est Las Vegas qui ouvrait à son tour sa salle dédiée à l’e-sport dans une ancienne boite de nuit du Luxor, la Esport Arena. La France n’est pas en reste et connait le même engouement pour les jeux électroniques : la Paris Games Week, dédiée au gaming, a fait un carton plein en novembre dernier et un projet est à l’étude pour ouvrir une salle semblable aux arènes américaines à Paris, la salle G Space E sport Center.

A l’image des League of Legends, Counter-Strike ou autres StarCraft, on le sait, les jeux multi-joueurs en arène ont la cote. Avec l’émergence d’événements toujours plus grands (championnats du monde par exemple), on a vu apparaître un bal d’organisateurs, de sponsors, de commentateurs et fait relativement récent, de paris e-sportifs. On parie désormais sur les matches de e-sport, comme sur les sports hippiques, le foot ou la NBA. Unibet  propose par exemple de parier sur des jeux comme League of Legends ou « Counter-Strike : Global Offensive » (CO :GO).

Photo By Marco Verch/ CC

Cet essor a entraîné l’apparition de métiers qui à ce stade nous qualifierons « d’émergeants ». Et qui dit métier, dit formation. Une « eSport Academy », située à Bouguenais près de Nantes, propose une formation sur le e-sport (formation courte ou étalée sur 9 mois) ainsi qu’un « bootcamp Hearthstone » sur une durée de 5 jours, qui permettra aux passionnés de peaufiner leurs stratégies. A Mulhouse, la Power House Gaming accueille des étudiants (internes ou externes) pour une formation axée sur 5 métiers du secteur de l’e-sport : si vous voulez devenir pro-gamer, animateur, journaliste ou blogueur, technicien de réseau ou organisateur d’événements e-sportifs, cette formation est pour vous !

En attendant, une question reste à trancher : sport ou pas sport ? Prenons l’exemple du tennis. Ce sport qui n’avait pas un franc succès auprès des gamers, pourrait être promis à une seconde vie. En effet, Tennis World Tour va lancer le tournoi de Roland Garros e-sport avec des qualifications organisées dans 8 pays différents (Chine, Inde, Brésil, Allemagne, Belgique, Italie, Allemagne, Grande-Bretagne ou France). Alors que des Nadal et Federer s’épuisent pendant des heures sur la terre battue du cours central, on pourra bientôt participer à un tournoi de tennis international depuis son canapé ! A l’heure où l’on parle du e-sport comme discipline olympique, on peut effectivement s’interroger …


Laisser un commentaire